barjozo.fr




Welcome Home


Chroniques Disques


Chroniques Concerts


TOP 5 Redac'


Photos live


Jolis liens


Contact-Redac'




Unforgettable LPs



1970-79 De 1980 à 1989 1990-99 2000-09

1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989



Cette année là:


- le 19 mars 1982, mort dans un accident d'avion de Randy Rhoads, guitariste (Quiet Riot, Ozzy Osbourne).





1982 ACCEPT "Restless & Wild"


Musicos : Udo DIRKSCHNEIDER (voice), Peter BALTES (bass guitar), Wolf HOFFMANN (guitar), Jan KOEMMET (guitar), Stefan KAUFMAN (drums)
Prod. : Dirk STEFFENS

4ème album du groupe allemand ACCEPT, ce "Restless and wild" restera dans les annales comme l'un de leur plus beau petiot. Ca déboule avec "Fast as a shark" et son intro du plus mauvais goût (une contine du folklore allemand qui eut le malheur d'être utilisée par la Wehrmacht) mais quelle puissance, du heavy metal des familles. "Neon nights" est un titre lourd et également très puissant tout comme le fantastique dernier morceau "Princess of the dawn" (quel solo génial tout en maîtrise). Entre temps, "Restless and wild", "Shake your heads" ou "Demon's night" vous auront laminés les limbes de vos cortex temporaux sans même que vous ne puissiez faire un geste pour échapper à votre sort cruel: appuyer sur la touche 'reload'.
A quand le retour d'Udo Dirkschneider (absent depuis 1987..) derrière le micro d'Accept nom de Dieu ?!



Titres : 1- Fast as a shark 2- Restless & wild 3- Ahead of the pack 4- Shake your heads 5- Neon nights 6- Get ready 7- Demon's night 8- Flash rockin' man 9- Don't go stealing my soul away 10- Princess of the dawn




1982 BLUE OYSTER CULT "Extraterrestrial Live"


Musicos : Eric BLOOM (voice + guitar), Joe BOUCHARD (bass guitar), Donald 'Buck Dharma' ROESER (guitar), Allen LANIER (keyboards), Rick DOWNEY (drums)
Prod. : Sandy PEARLMAN

Blue Oyster Cult, B.ö.C. pour les initiés, ou "le culte de l'huitre bleue" en concert au bout d'une dizaine d'années d'existence et quelques pépites. Un live retraçant ce parcours sans faute jusque là. Ca démarre avec "Dominance" à quoi répond "Submission", puis on a droit à un très bon "Cities on flame (with Rock n' Roll)" et on enchaîne avec un "Dr Music" très "dance". Arrivent les hits en puissance que sont "Red and Black", "Johan Crawford" et "Burning for U". Puis il y a la reprise des Doors "Roadhouse Blues" avec en guest le guitariste des Portes en personne, Robbie Krieger. "Black Blade" nous plonge dans l'univers du B.ö.C., inégalé à l'époque. Et la fin du Lp est tout simplement dantesque avec "Godzilla", "Veterans (of the psychic wars)", "E T I" et un final grandiose avec "(Don't fear) the Reaper" qui vient finir de faucher une assemblée subjuguée !



Titres : 1- Dominance & submission 2- Cities on flame (with rock n' roll) 3- Dr Music 4- The red and the black 5- Joan Crawford 6- Burnin' for you 7- Roadhouse blues 8- Black blade 9- Hot rails to hell 10- Godzilla 11- Veteran of the psychic wars 12- E.T.I. 13- (don't fear) The reaper




1982 SCORPIONS "Blackout"


Musicos : Klaus MEINE (voice), Rudolph SCHENKER (rythm guitar), Matthias JABS (lead guitar), Francis BUCHHOLZ (bass guitar), Herman RAREBELL (drums)
Prod. : Dieter DIERKS

Mon premier album acheté (vinyl 33t. bien sûr). J'ai eu du bol car de l'avis de beaucoup "Blackout" est l'un des meilleurs albums de Scorpions (post-John Roth bien sûr, leur ancien guitar-hero) en tous cas le dernier qui tenait encore la route avant les dérapages ultérieurs. Groupe allemand originaire de Hannovre. C'était juste avant l'album "Love at first sting" et des mois de matraquage médiatique avec "Still loving you"... Fort heureusement "Blackout" est une pure "Dynamite" (titre phare de l'album) et comporte des brûlots que jamais pourtant le groupe ne réussit à réïtérer par la suite. Dommage. "Blackout ! They really had a blackout !".



Titres : 1- Blackout 2- Can't live without you 3- No one like you 4- You give me all I need 5- Now! 6- Dynamite 7- Arizona 8- China white 9- When the smoke is going down




1982 IRON MAIDEN "The Number of the Beast"


Musicos : Bruce DICKINSON (voice), Steve HARRIS (bass guitar), Dave MURRAY (guitar), Adrian SMITH (guitar), Clive BURR (drums)
Prod. : Martin BIRCH

Troisième LP de Maiden après l'album éponyme et "Killers" qui succédèrent au EP "The soundhouse tapes". Il s'agit également de la première apparition du remplaçant de Paul Di Anno, Bruce Dickinson qui cependant n'aura pas encore pris part à l'écriture des morceaux (il ne commencera que sur "Piece of Mind") qui reste le domaine du fondateur historique du groupe, Steve Harris. Dernier album avec Clive Burr aux drums, qui sera bientôt remplacé par le grand Nicko McBrain. On retrouve les 2 guitaristes Dave Murray (indéracinable compère du sieur Harris) et Adrian Smith. Derek Riggs réalise sûrement sa plus belle pochette d'album, et Martin Birch produit un son "d'outre tombe" en direct live des cavernes hantées par la Bête...Question musique cet album est dominé par les titres "The number of the beast", "Run to the hills", "The Prisonner" et "Hallowed be thy name". Ce n'est pas que les autres soient mauvais mais ces chansons-là sont vraiment des hymnes de Maiden et sont régulièrement jouées sur scène y compris 30 ans après (petit bémol pour "The Prisonner"). Bref cet album paru en 1982 est un must pour tous les fans d'Eddy et Cie, et démarre une trilogie mythique avec les 2 prochains LP "Piece of Mind" (1983) et "Powerslave" (1985).



Titres : 1- Invaders 2- Children of the damned 3- The prisoner 4- 22 acacias avenue 5- The number of the beast 6- Run to the hills 7- Gangland 8- Total eclipse 9- Hallowed be thy name




1982 SAXON "The Eagle has landed"


Musicos : Biff BYFORD (voice), Steve DOWNSON (bass guitar), Graham OLIVER (guitar), Paul QUINN (guitar), Nigel GLOCKLER (drums)
Prod. : Saxon

Premier album live pour Saxon après 4 premiers LPs studio. Biff Byford (chant), Paul Quinn (guitare), Graham Oliver (guitare), Steve Dawson (basse) et Nigel Glockler (drums) reprennent les hits qui jalonnent leur début de carrière et en live: culte. Les vrombissements de motos font démarrer le LP sur les chapeaux de roue avec "Motorcycle Man". Puis vient le "747 (strangers in the night)" et son rythme bluesy avant le (she was the) "Princess of the Night" sur lequel Biff nous arrache des larmes (quelle émotion !). Ensuite on a droit à (stop ! Get out ! We are the) "Strong arm of the law": magnifique. "Heavy metal thunder" explose littéralement et doit s'écouter "loud". Puis sur "20 000 ft" la pression se fait moins marquée avant que ne soit attaqué un "Wheels of steel" où le public est mis à contribution pendant plusieurs minutes, arrangué par notre frontman du genre "she is got... and you madfulls...are goin to say Wheeeellls, wheels of steel, allright ?". Pur bonheur. L'album se termine avec un enchaînement de trois titres ("Never surrender", "Fire in the sky" et "Machine gun") qui finissent de vous bousiller les haut-parleurs de votre chaîne hi-fi si par mégarde vous vous laissez aller à trop monter le son!



Titres : 1- Motorcycle man 2- 747 (strangers in the night) 3- Princess of the night 4- Strong arm of the law 5- Heavy metal thunder 6- 20000FT 7- Wheels of steel 8- Never surrender 9- Fire in the sky 10- Machine gun




1982 JUDAS PRIEST "Screaming for Vengeance"


Musicos : Rob HALFORD (voice), Ian HILL (bass guitar), K.K.DOWNING (guitar), Glenn TIPTON (guitar), Dave HOLLAND (drums)
Prod. : Tom ALLOM

Je me souviens de la chronique de cet album, un samedi après-midi, dans une émission dont j'ai oublié le nom, par des journalistes dont je ne me rapelle pas, sur Europe 1 je crois. Y avait un journaleux US avec un fort accent qui annonçait la sortie de cet album de Judas Priest en le présentant comme un pur chef d'oeuvre et en passant des morceaux/extraits. L'intro est superbe avec des effets sonores sur la voix de Rob Halford ("Hellion/Electric eye"). Sur le reste du LP, certains titres sont des musts du genre comme "Bloostone" (quelle voix !), "(Take this) chains", "Screaming for vengeance", et surtout le hit "You've got an another thing comin". Notons aussi le morceau "Fever" plus lent et sirupeux, étonnant pour ce groupe plutôt hard, avant l'explosion finale sur "Devil's child" et de nouvelles prouesses vocales de Bobby.



Titres : 1-2 The hellion/Electric eye 3- Riding on the wind 4- Bloodstone 5- (take these) Chains 6- Pain & pleasure 7- Screaming for vengeance 8- You've got another thing comin' 9- Fever 10- Devil's child

· Conception du site web: Barjozo ·
· contact@barjozo.fr ·