barjozo.fr




Welcome Home


Chroniques Disques


Chroniques Concerts


TOP 5 Redac'


Photos live


Jolis liens


Contact-Redac'




Unforgettable LPs



1970-79 1980-89 De 1990 à 1999 2000-09

1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999



Cette année là:


- le 31 mars, décès de Jeffrey Lee Pierce, leader du Gun Club à l'âge de 37 ans (hémorragie cérébrale)
- le 15 juin 1996, la chanteuse soul-jazz américaine Ella Fitzgerald meurt à 79 ans
- dans le crash du vol TWA800 reliant New-York à Paris le 17 juillet 1996, le guitariste Marcel Dadi perd la vie à 44 ans





1996 NOIR DESIR "666667 Club"


Musicos : Bertrand CANTAT (voice), Jean-Paul ROY (bass guitar), Serge TEYSSOT-GAY (guitar), Denis BARTHE (drums)
Prod. : Ted NICELEY & NOIR DESIR

Introduction sur un titre instrumental un peu déroutant et qui porte le nom du LP. Puis vient "Fin de siècle" un titre bien trempé, et on enchaîne sur "Un jour en France" et "A ton étoile" deux hits. "Ernestine" est une ballade planante, puis Noir Dez nous assène "Comme elle vient" à font (ce titre sera une bombe en concert). "Prayer for a yanker" est un morceau in english, ce qui n'est pas ma tasse de thé chez le groupe. Heureusement la barre est redressée avec "Les Persiennes" puis le single "L'homme pressé" et son intro dont les notes vous galoppent dans les cages à miel pendant longtemps après l'arrêt du CD..."Lazy", "A la longue" et "Septembre en attendant" vont conclure l'opus de façon superbe pour ce dernier titre.
Avant l'album "Des visages, des figures" qui sortira en 2001, cet album sera celui de l'épanouissement et de la confirmation pour les bordelais. On espère que les tracas ultérieurs n'empêcheront pas le groupe d'aller de l'avant dans sa maturation artistique...



Titres : 1- 666.667 Club 2- Fin de siècle 3- Un jour en France 4- A ton étoile 5- Ernestine 6- Comme elle vient 7- Prayer for a wanker 8- Les persiennes 9- L'homme pressé 10- Lazy 11- A la longue 12- Septembre en attendant




1996 SEPULTURA "Roots"


Musicos : Max Cavalera (voice, guitar), Paulo Jr. (bass guitar), Andreas Kisser (lead guitar), Igor Cavalera (drums)
Prod. : Ross Robinson & Sepultura

Album déboulant sur le hit "Roots, bloody roots" que tous les thrashers du monde ont au moins une fois dans leur vie fredonné sous la douche, au petit matin, après une nuit arrosée et souvent très brève. Indémodable.
Paru chez Roadrunner Rec., cet LP, le 6e des brésiliens, allait les propulser sur le devant de la scène thrash/hardcore mondiale. Malheureusement, il sonnait aussi la fin de la formation historique puisque Max Cavalera allait quitter le groupe peu après (son frère Igor quant à lui allait rester au sein du groupe jusqu'en 2006, les deux frangins se refaisant une santé à partir de 2007 en lançant le nouveau projet "Cavalera Conspiracy").
Cet LP inclut des rythmes tribaux empruntés au folklore brésilien. En témoigne un des must de l'album à savoir le génial "Ratamahatta" sur lequel apparaît en guest Carlinhos Brown aux percus, musicien bien connu en Amérique du Sud chez les afficionados de rythmes liant reggae et samba... Autre titre valant le détour, "Lookaway" toujours imprégné de rythmes dansants et incluant au chant Mike Patton (Faith No More) facilement reconnaissable à ses gloussements, et Jonhatan Davis (Korn) plus difficile à identifier dans ses mugissements. Notons aussi un riff très bien trouvé et des percus superbes en fin de titre.
En dehors de ces titres, le metal délivré par Sepultura sur cet album est vraiment intéressant car non linéaire, très varié et cerise sur le gâteau, bénéficie d'une excellente production. Il alterne titres très thrash ("Dusted", "Ambush"...) et des incursions vers des contrées rarement explorées par les groupes du genre (guitare sèche sur "Jasco", chants indiens d'Amazonie sur "Itsari"...). Ce faisant, l'album gagne non seulement en intensité mélodique mais aussi permet quelques phases de repos appréciables...
Très certainement LE sommet de ce groupe mésestimé.






1996 ALICE IN CHAINS "Unplugged"


Musicos : Layne STALEY (voice + guitar on "Angry chair"), Mike Inez (bass guitar), Jerry CANTRELL (lead guitar + vocals), Sean KINNEY (drums/percussions)
Rec. : 10 avril 1996, MTV music chain

Live historique et certainement le meilleur des MTV unplugged à mon sens.
Une mélodie magnifique, une noirceur toute floue, dans un enchaînement de titres puisés parmi les 3 premiers LPs d'Alice, les 3 avec Layne Staley aux vocaux faut-il le rappeler (ce dernier décèdera d'une overdose en avril 2002 sans qu'il n'ait pu participer à un autre enregistrement, le disque suivant du groupe ne paraissant qu'en .. 2009)?
De l'entraînant "No excuse" et ses percussions rythmées, au toujours dramatique "Down in a hole" (chanson autobiographique pour Staley dont l'héroinomanie à l'époque transpirait de son corps et de sa voix), en passant par "Rooster" ou le couac sur "Sludge factory" avec Staley qui se trompe dans les paroles et demande l'aide du public (ce passage est présent sur vidéo online mais a été retiré de la version audio)...Ou l'intro d'"Enter sandman" lancé à la basse par Mike Inez juste après "No excuse"...Tout ces petits riens qui font qu'un live devient culte ou non.

La vidéo de ce live est disponible sur YouTube.






· Conception du site web: Barjozo ·
· contact@barjozo.fr ·